Pourquoi choisir un capital social élevé ?

Déterminer le montant du capital social est un élément indispensable à la création d’une entreprise. En effet, l’apport en capital social n’est pas sans conséquence sur le fonctionnement interne de la société, notamment en matière de répartition des pouvoirs et droits de vote, mais également sur la capacité d’autofinancement de l’entreprise.  

En outre, il est vecteur de fiabilité et de pérennité, ce qui constitue un gage de sérieux pour nombre de partenaires. Même s’il n’y a aucun montant minimum exigé (1 euro symbolique), excepté pour la SA (Société Anonyme), choisir un capital social élevé peut s’avérer être une stratégie intéressante. Faisons le point sur ses intérêts. 

Le capital social : une importante source de trésorerie de l’entreprise 

Au-delà du caractère obligatoire et légal de constituer le capital social d’une entreprise, les apports en numéraire effectués à la création de l’entreprise vont servir à financer les premières dépenses, avant même le début d’activité et les premières recettes.  

Ainsi, le capital social représente la première trésorerie permettant d’autofinancer les besoins immédiats. Bien évidemment, ce montant est à ajuster en fonction de l’activité de l’entreprise. Une société de nature libérale ou de conseils a des besoins moindres en comparaison d’une entreprise de logistique ou de transports.  

Opter pour un capital minimal afin de limiter les investissements personnels des associés et les risques inhérents paraît intéressant, mais ce n’est pas toujours bénéfique pour l’activité. Une entreprise qui ne peut financer elle-même ses achats (matériels, engins, premiers stocks, etc.) doit alors trouver une autre source de financement (un emprunt bancaire notamment) et s’acquitter des coûts associés (frais de dossier, intérêts, assurance, etc.). 

Le capital social : un vecteur important quant à l’image véhiculée par l’entreprise 

Le point précédent nous permet de mieux rebondir sur l’importance du capital social en matière d’image véhiculée. Rappelons que les apports en capital social figurent sur l’ensemble des documents internes et externes de l’entreprise. Que ce soient les clients, les prospects ou encore les partenaires de l’entreprise, tous ont facilement accès à cette information.  

Bien que le montant du capital social, même minimum, n’engage en rien le niveau de sérieux de l’entreprise, il demeure indubitablement un gage de confiance et de sécurité pour toutes les parties prenantes. En effet, il reflète, en quelque sorte, l’implication des associés dans la société. 

Le montant du capital social peut donc faciliter ou non la relation avec les parties prenantes, et plus encore l’adhésion des partenaires financiers, telle que les banques, dans le projet. Un capital social élevé peut donc faciliter l’obtention d’un emprunt bancaire lorsque les besoins d’investissement restent plus importants que la trésorerie disponible. 

Le capital social : un impact sur la distribution des dividendes  

Dernier avantage, et non des moindres, d’opter pour un capital social élevé concerne la répartition des bénéfices de l’entreprise en dividendes et plus précisément le montant des charges sociales à payer. 

En effet, lorsque les dividendes dépassent 10 % du capital social de l’entreprise, ils sont soumis aux cotisations sociales. Ainsi, plus le montant du capital social est élevé et plus le montant des dividendes exempté de charges sociales sera élevé.  

(Crédit photo : istock)   

A lire également

Pourquoi choisir un capital social élevé ?
Conseils

Pourquoi choisir un capital social élevé ?

Déterminer le montant du capital social est un élément indispensable à la création d’une entreprise. En effet, l’apport en capital social n’est pas sans conséquence

Capital social : les spécificités de la SA
Conseils

Capital social : les spécificités de la SA

La Société anonyme (SA) est une société de capitaux avec un mode de gouvernance bien spécifique (directeur général, conseil d’administration, directoire, conseil de surveillance, etc.).

Zoom sur le capital social d’une SCI
Conseils

Zoom sur le capital social d’une SCI

À l’instar de toutes autres formes juridiques, les associés d’une SCI, Société Civile Immobilière, doivent constituer le capital social de l’entreprise. Comme il s’agit d’un

Pourquoi choisir un capital social élevé ?
Conseils

Pourquoi choisir un capital social élevé ?

Déterminer le montant du capital social est un élément indispensable à la création d’une entreprise. En effet, l’apport en capital social n’est pas sans conséquence

Capital social : les spécificités de la SA
Conseils

Capital social : les spécificités de la SA

La Société anonyme (SA) est une société de capitaux avec un mode de gouvernance bien spécifique (directeur général, conseil d’administration, directoire, conseil de surveillance, etc.).

Zoom sur le capital social d’une SCI
Conseils

Zoom sur le capital social d’une SCI

À l’instar de toutes autres formes juridiques, les associés d’une SCI, Société Civile Immobilière, doivent constituer le capital social de l’entreprise. Comme il s’agit d’un